L'OHI publie de nouvelles normes pour les levés hydrographiques

Date de publication: 29/09/2020 - 09:30

L'OHI a publié au début de ce mois une nouvelle édition des Normes pour les levés hydrographiques (S-44). En plus des levés destinés à assurer la sécurité de la navigation, ces normes peuvent être adaptées pour le pétrole et le gaz, les énergies renouvelables, le dragage, la géophysique et la géotechnique.

En clarifiant les niveaux de précision requis, elles aideront à définir les exigences en termes de technologie, de délais et de ressources humaines et permettront d'économiser de précieuses ressources.

L'un des changements notables de cette dernière version est l'introduction d'une nouvelle classification plus stricte pour les levés, appelée « Ordre exclusif », qui élargit l'applicabilité des normes. Celle-ci est conçue pour des zones critiques spécifiques telles que les ports et les chenaux dans lesquels les profondeurs d'eau et les caractéristiques du fond sont minimales, ce qui pourrait être dangereux pour les navires. Dans ces zones spécifiques, une exactitude accrue de +/- 10 cm sur une carte peut aider à déterminer avec précision les besoins de dragage et à éviter des coûts inutiles.

Une autre caractéristique clé de cette édition est une nouvelle « matrice de spécification », une matrice de paramètres et de types de données qui définit l’exactitude requise en fonction des besoins hydrographiques. L'objectif est de permettre une certaine souplesse dans la définition des levés et de tenir compte de ces divers besoins ainsi que des technologies émergentes telles que la bathymétrie dérivée par satellite.

« La S-44 est la championne cachée parmi les normes techniques de l’OHI »

Dr Mathias Jonas, Secrétaire général de l’OHI 

« Elle est considérée comme la référence pour la réalisation de levés hydrographiques sous contrat et fait office de référence pour la validation des résultats ».

Etant donné que le coût des levés peut représenter des millions d’Euros, la S-44 est un outil essentiel pour tous ceux qui réalisent des levés hydrographiques, que ce soit dans un cadre institutionnel ou commercial.

La S-44 établit les normes minimum devant être respectées selon l’utilisation souhaitée. Les services et organismes hydrographiques peuvent définir des exigences plus strictes ou plus spécifiques dans des variations nationales ou régionales lorsque nécessaire. Concernant les procédures d’installation du matériel, de conduite des levés et de traitement des données qui en résultent, les utilisateurs peuvent se référer au Manuel d’hydrographie de l’OHI (Publication C-13) .

« Cette nouvelle édition n’est pas une révolution, mais elle représente néanmoins une réelle évolution ; c’est la suite logique incorporant les retours reçus de la communauté hydrographique et des parties prenantes de l’OHI » 

M. Christophe Vrignaud, Shom

M. Vrignaud du Service hydrographique français (Shom) a dirigé l’équipe de projet sur les normes pour les levés hydrographiques (HSPT) chargée de mettre à jour ces normes.

Le titre de la 1ère édition de la S-44, publiée en 1968, qui était «  Normes de précision recommandées pour les levés hydrographiques », reflète toujours aujourd’hui le principal objet de la norme. L’OHI s’est efforcée de mettre régulièrement à jour cette dernière afin de faire face à l’émergence de nouvelles technologies et méthodes.


Share this page:

Dernière modification: 14/10/2020 - 13:24