Maintien des services vitaux dans le monde entier

Date de publication: 29/04/2020 - 12:07

Malgré la pandémie du covid-19 et le fait que de nombreuses personnes doivent travailler depuis leur domicile, les services hydrographiques du monde entier peuvent être fiers du travail qu'ils accomplissent pour continuer à assurer la sécurité en mer et à fournir d'autres services maritimes vitaux. Les services hydrographiques ont dû s'adapter à de nouvelles circonstances et réussissent à faire progresser les opérations essentielles. Les renseignements relatifs à la sécurité maritime continuent d'être partagés, les zones NAVAREA sont couvertes, tandis que la production et la mise à jour des cartes de navigation électroniques (ENC) et des services de données maritimes en ligne pertinents se poursuivent malgré les contraintes liées à la pandémie.

Tous ces ajustements font écho à ce qui se passe également au sein de l'OHI. Le Secrétariat a augmenté l'utilisation des vidéoconférences dans toutes ses activités, en liaison avec les comités et les présidents des groupes de travail. Sur demande, ceux-ci peuvent désormais bénéficier de comptes de vidéoconférence supplémentaires afin de faciliter la continuité des activités. Un exemple de cette évolution a été la réunion productive du groupe de travail sur la base de données mondiale pour les cartes électroniques de navigation (WEND). Initialement prévue à Hong Kong, Chine, elle s'est déroulée en ligne pour trois jours de réunions numériques fructueuses, avec 30 participants se connectant depuis différents fuseaux horaires en Asie, en Europe et en Amérique.

Avec le report de l'assemblée de l'OHI, le Secrétariat a également mis en place un système de vote à distance pour le poste de Directeur de l'OHI qui va bientôt devenir vacant. Les Etats membres pourront voter pour le candidat de leur choix soit au moyen de bulletins de vote papier, soit par un système de vote électronique, ce dernier reflétant le processus électoral qui aurait été suivi lors d'une Assemblée avec la présence physique des représentants nationaux. Les premières réponses des Etats membres confirment que l'option numérique est considérée comme la voie préférée pour la suite du processus.


Share this page:

Dernière modification: 29/04/2020 - 16:44